communications non verbales en famille

Les communications non verbales : un outil formidable au quotidien

Une communication non verbale positive peut améliorer votre relation avec votre enfant. En effet, la communication non verbale positive, comme le sourire et le contact visuel, indique à votre enfant que vous vous souciez de lui. Et comme les relations chaleureuses et affectueuses sont essentielles au développement de l’enfant… Les communications non verbales positives contribuent également à son développement 🙂

La communication non verbale positive est également importante pour aider votre enfant à apprendre à entrer en relation et à s’entendre avec d’autres personnes. On ne peut nier qu’il s’agit d’une compétence importante pour la vie. Par exemple, si vous utilisez un langage corporel chaleureux et attentionné envers votre enfant, cela l’aide à apprendre à exprimer son amour. Si vous arrêtez ce que vous faites pour écouter votre enfant, vous lui montrez comment accorder de l’attention aux autres.

En revanche, une communication non verbale négative peut envoyer un message néfaste. Celui que vous ne vous intéressez pas à votre enfant. Celui que vous ne voulez pas passer de temps avec lui. Les enfants peuvent se sentir rejetés ou déçus si cela se produit régulièrement.


Le langage corporel et le ton de la voix pour améliorer la communication

Le langage corporel et le ton de la voix sont des éléments clés de la communication non verbale. Vous pouvez les utiliser pour envoyer des messages non verbaux positifs et renforcer ce que vous dites à votre enfant.

Voici quelques idées de communications non verbales positives

  • Touchez le bras de votre enfant pour lui faire savoir que vous êtes intéressé. De cette façon, il comprend vous vous souciez de ce qu’il dit ou fait.
  • Tournez-vous vers votre enfant et regardez-le dans les yeux. Cela signifie : « Je te donne toute mon attention » et « Tu es important pour moi ».
  • Penchez-vous au niveau de votre enfant. Cela montre que vous voulez être proche de lui et aide votre enfant à se sentir en sécurité. Cela favorise également le contact visuel, surtout pour les jeunes enfants.
  • Utilisez votre langage corporel pour montrer à votre enfant que vous essayez de comprendre ses sentiments. Par exemple, si votre enfant vous sourit, souriez-lui en retour. Si votre enfant est triste, hochez la tête et ayez l’air triste vous aussi. Si votre enfant a l’air frustré, établissez un contact visuel et utilisez un ton de voix calme et rassurant.
  • Adoptez un ton de voix agréable, une posture corporelle et une expression faciale détendues lorsque vous parlez à votre enfant. Vous lui montrerez ainsi que vous êtes prêt à l’écouter. Il est également plus facile pour votre enfant de faire la différence lorsque vous n’êtes pas satisfait de son comportement.
  • Si votre enfant aime les câlins, faites-en beaucoup !

La bonne communication non verbale peut renforcer vos paroles. Par exemple, en souriant lorsque vous dites « Bonjour », vous montrez que vous êtes heureux de voir votre enfant.

Améliorer la communication non verbale en famille

Pourquoi ne pas essayer les jeux et les défis en famille ? En effet, ils peuvent être un moyen amusant de développer votre compréhension de la communication non verbale en famille.


Voici quelques idées de communication non verbale positive en famille

  • Jouez à des jeux de devinettes pour aider les enfants à se concentrer sur la communication non verbale. Par exemple, vous pouvez sourire, hocher la tête ou changer votre expression faciale pour donner des indices sur la proximité de la réponse.
  • Regardez une émission de télévision sans le son. Voyez si vous et votre enfant parvenez à comprendre ce qui se passe.
  • Pendant le dîner, exercez-vous à tour de rôle à utiliser différents tons de voix. Par exemple, dites « Je voudrais de la salade, s’il vous plaît » sur un ton grincheux. Puis sur un ton plus doux.
  • Dessinez des visages avec votre enfant ou utilisez des jouets pour simuler des émotions. Cela peut aider votre enfant à comprendre comment nous exprimons souvent nos émotions sans mots, et comment reconnaître les sentiments des autres.

Améliorer les communications non verbales de votre enfant

Votre enfant apprend la communication non verbale en vous observant, vous et votre communication non verbale, grâce aux fameux neurones miroirs.

Vous pouvez également aider votre enfant à comprendre et à décoder la communication non verbale. Par exemple, votre enfant peut se tenir très près d’un ami et celui-ci peut avoir l’air mal à l’aise ou commencer à reculer. Vous pouvez rappeler gentiment à votre enfant qu’il doit laisser de l’espace à son ami, et reculer d’un pas par exemple.

Grâce aux affiches sur la communication non verbale à télécharger gratuitement, trouvez votre langage non verbal avec votre enfant et renforcez les liens avec lui !

Utiliser les communications non verbales pour guider le comportement de votre enfant

Quand il y a trop de bruit

La communication non verbale peut s’avérer utile lorsque la distance ou le bruit rendent la conversation difficile. Vous pouvez adresser un sourire et un « pouce levé » à votre enfant lorsqu’il reçoit un prix à l’école ou aide un ami au parc.

Pour stopper un comportement

De même, si vous voyez votre enfant se comporter d’une manière qui ne vous plaît pas, vous pouvez utiliser l’expression de votre visage et votre langage corporel (en y allant mollo hein!) pour envoyer un message. Par exemple, vous pouvez secouer la tête ou lever la main pour signaler qu’il faut arrêter. Cependant, attention aux regards noirs et fusillants qui peuvent effrayer l’enfant et l’impacter de façon très négative.

Vous pouvez également utiliser la communication non verbale pour renforcer vos paroles lorsque votre enfant se comporte de manière difficile. Si vous voulez que votre enfant s’arrête et vous écoute, vous pouvez essayer de parler sur un ton clair et ferme, maintenir un contact visuel et un ton de voix constants. L’idéal est de se baisser à son niveau. Ou encore de lui serrer la main pour attirer son attention s’il ne lève pas les yeux.


Réagir aux paroles grossières

Il peut être difficile de faire correspondre vos communications non verbales et vos paroles lorsque votre enfant fait ou dit quelque chose de drôle mais aussi d’inacceptable. Par exemple, si un jeune enfant dit « Maman est une tête de caca ». Ou si un enfant plus âgé répète quelque chose de grossier qu’un adulte a dit. Il est tentant de rire, mais cela envoie un message contradictoire. Votre enfant aura plus de chances de comprendre que ce comportement n’est pas acceptable si vos paroles et vos signaux non verbaux concordent. Essayez donc de garder votre sérieux. Et utiliser un ton ferme pour dire quelque chose comme « Dans notre famille, nous nous parlons poliment ».

Pas si facile, hein 🙂

Et chez vous, quels sont les petits gestes que vous utilisez (peut être sans le savoir:)) ?

A lire également

4 Commentaires

  1. La communication non verbale…c’est tout un art! Je crois que je l’utilise régulièrement quand nous sommes dans un environnement bruyant. Le dernier en date c’est que nous étions à côté d’une cascade et que mes deux zouaves voulaient escalader les rochers trempés et hyper glissants! Ils avaient compris que je n’étais pas d’accord…mais ils ne savaient pas pourquoi! lol! Mais ça m’a donné le temps de me rapprocher d’eux pour me faire entendre!
    Le pouce levé, ça, ça marche bien aussi!
    Mais je crois que je peux m’améliorer dans la vie quotidienne. Quand je suis afférée à faire la cuisine ou une autre tâche ménagère et que j’écoute distraitement ce que me raconte mon grand…:-(

  2. ooooooh, comme je suis d’accord avec vous !!
    Le non verbal est capital, certains disent qu’il représente même plus de la moitié de la communication ! Et c’est tellement vrai pour les enfants (surtout les plus jeunes) qui ont tellement besoin de se raccrocher à une compréhension des émotions de leurs parents !
    Nous, on a appris le langage des signes bébé : on a pris le pli de renforcer nos paroles de certains gestes… Ce qui implique de vraiment regarder l’autre (plutôt que nos téléphones ???)
    Merci pour ce super article !

    1. J’aurais adoré apprendre le langage des signes bébé. Je suis convaincue que c’est bénéfique quand nos petits ne s’expriment pas encore des mots. Ils ont déjà beaucoup de choses à nous dire !

  3. C’est effectivement important d’éduquer les enfants dès que possible sur ce sujet du langage non verbal, qui peut créer tellement de confusion et d’insécurité lorsqu’il s’avère « contradictoire ».

Partager un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.