une maman se sent coupable après avoir crier sur ses enfants
5
(4)

Vous avez perdu votre sang-froid et vous avez crié sur votre enfant ?

Cela arrive à tout le monde de temps en temps. Si quelqu’un vous dit que cela ne lui arrive jamais, il ment. Les parents parfaits n’existent pas.

Vous voulez peut-être être le parent parfait, qui est toujours calme, bienveillant et en phase avec son enfant. Mais sachez que ce n’est pas ce qui fait de vous un bon parent.

Les bons parents ne sont pas toujours calmes. Ils ne sont pas toujours connectés à leur enfant. Les bons parents réparent. Les bons parents admettent qu’ils ont tort.

Que faire après avoir crié sur son enfant ?

Il est fort probable que vous passiez beaucoup de temps à apprendre à votre enfant à maîtriser ses émotions. Alors, lorsque vous pétez un câble, que devez-vous faire ?

Présentez des excuses

Tout d’abord, dites à votre enfant que vous êtes désolé. S’excuser montre que vous avez du respect et de l’empathie pour votre enfant, cela aide à réparer les sentiments blessés et donne à votre enfant l’exemple d’un comportement approprié.

Attention, ne vous excusez pas en remportant la faute sur votre enfant. Nous avons déjà parlé de la communication non violente et de l’expression de son ressenti. Jetez un oeil par ici pour vous rafraîchir la mémoire si besoin. « Je me suis énervée parce que tu ne m’as pas écouté ».

Expliquez sans accuser

Comme dit juste au-dessus, en accusant votre enfant d’être la cause de votre crise de nerf, que montrez-vous à votre enfant ? Que vous n’êtes pas responsable de vos émotions ?

Vous pourriez essayer de dire « J’ai été dépassée par mes propres émotions et je t’ai crié dessus » ou « Je me suis sentie furieuse et je n’ai pas réussi à contrôler ma réaction »

Veillez à utiliser le « je » pour expliquer.

Encore une fois, essayez de supprimer le « Tu » de vos déclarations. « Tu n’en faisais qu’à ta tête! », « Tu as saccagé la salle de bain ».

J’admets que cette étape est certainement la plus difficile que je vous demande. Mais avec de l’entrainement, vous y arriverez j’en suis sûre, au moins de temps en temps 🙂

Rappeler lui que vous l’aimez

Plus que tout, votre enfant a besoin de savoir que vous l’aimez, peu importe ce qu’il vient de se passer.

Insistez sur le fait qu’indépendamment de ce qu’il a fait ou pas fait, ce n’est jamais de sa faute si vous criez ou réagissez de manière excessive.

Vous pouvez simplement dire « Quoi qu’il arrive, tu ne mérites pas qu’on te crie dessus ».

À retenir

Les enfants sont résilients. Ils n’ont pas besoin de parents parfaits. Vous leur répétez d’ailleurs souvent que les erreurs font partie de l’apprentissage, qu’elles nous font grandir.

Ils ont besoin de parents qui admettent leurs erreurs, s’excusent, acceptent la responsabilité au lieu de blâmer.

Si vous lisez cet article parce que vous vous sentez coupable de crier sur votre enfant, sachez que vous êtes un excellent parent parce que vous vous engagez à trouver une meilleure façon de faire.


Cet article t'a plu ?

Clique sur les 5 étoiles !

Tu adores cet article, partage le avec tes proches !

Et rejoins nous sur ton réseau préféré 🙂

2 Commentaires

  1. Nathalie dit :

    Cela fait beaucoup de sens et raisonne en moi. Je ne suis pas toujours en mesure de l’appliquer mais le savoir est déjà énorme.

    1. Bravo Nathalie. Nous apprenons généralement à nos enfants à « réparer » après un mauvais comportement, une maladresse, ou autre. Réparer veut aussi dire « réparer » la relation 🙂

Partager un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.