les 4 ingrédients de la motivation
4.8
(6)

Vous en avez marre de répéter tous les jours la même chose ? Et même 5 fois la même chose en 10 minutes ? Quoique vous fassiez, votre enfant ne passe pas à l’action ! Peut-être qu’un des ingrédients de la motivation n’est pas présent … Pour motiver vos enfants et favoriser leur coopération, veillez à réunir ces 4 éléments 🙂

La motivation à portée de main : la magie du choix

Il n’est pas difficile d’admettre qu’avoir le choix est souvent plus motivant que de se faire imposer quelque chose. D’autant plus que proposer un choix à un enfant lui donnera un sentiment de contrôle, de pouvoir personnel et d’autonomie dont il est tant friand.

« Préfères-tu aller en forêt ou au parc ? » « Préfères-tu prendre ton bain avant ou après le repas ? » Le bain est à prendre, c’est une directive. Par contre pour motiver, nous pouvons laisser le choix du timing à l’enfant.

Créer du lien pour une motivation partagée

Quand nous parlons de connexion, nous parlons ici du lien à l’autre. L’être humain est fait pour être en lien avec les autres, son besoin d’appartenance est primordial pour son épanouissement. Partager des moments ensemble, écouter son enfant, répondre à ses besoins, lui faire confiance, l’encourager … Il y a de multiples façons de créer du lien et de la connexion. Et sans aucun doute, la connexion encourage la coopération.

Avant de demander pleins de choses à votre enfant le matin avant de partir à l’école, ou au contraire au retour de l’école, assurez-vous d’avoir rétabli la connexion et le lien entre vous 🙂

Donner du sens : un catalyseur de motivation

L’ingrédient suivant … c’est le sens et la compréhension ! Donnez du sens à vos demandes et assurez-vous de leur bonne compréhension.

« En rentrant à la maison, lave-toi les mains avec du savon pour éliminer les saletés. De cette façon, tu ne salis pas tes jeux et tu protèges ton corps des microbes et bactéries. » Ne pas hésiter à répondre aux questions pour s’assurer de la bonne compréhension ainsi qu’à se demander si notre demande est importante ou non finalement. Se poser cette question peut aider à mettre des priorités dans nos demandes.

S’appuyer sur les compétences pour motiver

Dernier élément de motivation, il faut que ce soit dans les compétences de la personne avec une petite part de challenge. Quand c’est trop facile, souvent nous ne sommes plus très motivés. Et quand nous avons l’impression que c’est beaucoup trop difficile, nous sommes découragés avant même d’essayer. Le plus simple est d’observer son enfant pour voir où il en est, ce qu’il arrive à faire, presque ou pas du tout.

En résumé

En résumé, lorsque vous remarquez que votre enfant n’est pas très motivé à l’idée de faire quelque chose, qu’il rechigne à faire ce que vous lui demandez, cela signifie généralement que l’un de ces éléments ou plusieurs manquent à l’équation.

Posez-vous 5 minutes avant de répéter pour la énième fois votre demande et demandez-vous :

  • Lui ai-je offert un choix ?
  • Est-ce que je lui ai expliqué pourquoi je faisais cette demande (et par la même occasion, demandez-vous si cette demande est primordiale et importante)
  • Est-ce qu’il est capable de le faire ?
  • Ai-je passé du temps pour me reconnecter à lui ? Un câlin ? Une discussion attentive ?

Cet article t'a plu ?

Clique sur les 5 étoiles !

Tu adores cet article, partage le avec tes proches !

Et rejoins nous sur ton réseau préféré 🙂

3 Commentaires

  1. J’adore utilisé la méthode du choix! Je suis d’accord avec toi, cela les rend plus autonome et puis ils commencent à prendre conscience de l’impact du choix. Ça les responsabilise et les fait participer aux règles de vie!

    1. C’est toujours intéressant oui 🙂 Un petit peu de pouvoir entre leurs mains. Mais parfois, selon l’âge, cela les déstabilise notamment quand le choix est trop difficile pour eux.

  2. Merci pour cet article, j’adore toutes tes propositions et je dois reconnaître que celle qui consiste a créer du lien fonctionne à merveille chez nous. Les matins où je prends le temps de passer un moment en tête à têtê avec mon plus jeune, il est tout de suite beaucoup plus coopératif!

Partager un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.