une maman et sa fille fière d'avoir réussi
4.9
(28)

Le premier mot qu’un parent dit quand il s’exclame devant son enfant, c’est « Bravo ». Bravo, tu as attrapé le ballon, bravo tu t’es mise debout, bravo tu as mis ton t-shirt, bravo pour ton dessin, bravo tu as gagné, bravo, bravo, bravo … L’intention est bonne ! Le parent s’exprime spontanément, il veut féliciter son enfant et lui montrer sa joie.

Et oui, les occasions de féliciter son enfant ne manquent pas !

Et si dire « Bravo, c’est bien », ce n’était pas bien ? De nombreuses études et experts ont mis en lumière le caractère néfaste des félicitations, compliments et flatteries à tout va. Alors par quoi remplacer le « Bravo » ? Et pour quelles raisons est-ce si mauvais de le dire ?

Féliciter peut être contre-productif

Pour encourager un enfant, faut-il le féliciter ? Dire « Bravo » à petite dose n’est pas mauvais en soi. Comme dire des compliments tels que « tu es beau », « tu es intelligent », « tu es forte »… Cependant, la répétition et la fréquence de ces compliments et félicitations peuvent avoir un effet pervers. Ils peuvent créer un effet d’attente de la part de l’enfant. Ils peuvent mettre une certaine pression sur l’enfant qui se demande comment rester à la hauteur de ces compliments.

De nombreux psychologues avertissent que ce type de compliments est contre-productif. D’une part, que se passe-t-il quand le parent ne félicite pas ? Que pense l’enfant ? D’autre part, que se passe-t-il quand le parent dit que c’est pas mal et non bien ? Dans la tête d’un enfant, cela peut avoir un effet très négatif. « Ils ne m’ont pas dit que mon dessin était beau… peut être ils m’aiment moins ? peut-être que je suis nul en dessin ? » Sa confiance est mise à mal…

L’utilisation fréquente de compliments et de félicitations peut retirer le plaisir de l’enfant à faire une activité, lui enlever son intérêt et sa motivation intrinsèque et diminuer son sentiment de réussite.

Ce n’est probablement pas ce que vous souhaitiez.

un papa encourage son fils et lui dit bravo

Compliment et confiance en soi

Posons-nous ces questions.

Est-ce qu’un compliment est source de motivation ? une récompense ?

Est-ce qu’un compliment booste la confiance d’un enfant ?

Thomas Gordon, dans son livre « Éduquer sans punir » , explique comment les compliments peuvent freiner les enfants à prendre des décisions.

« À mesure que les enfants grandissent, et doivent prendre des décisions importantes, une forte dépendance à l’approbation parentale peut desservir leurs intérêts. »

Une autre spécialiste, Catherine Guéguen, consacre tout un chapitre dans son livre « Heureux d’apprendre à l’école » sur les conséquences des compliments sur les enfants. Comme tous les travaux de cette experte, ils sont basés sur de nombreuses recherches scientifiques.

« Les compliments rendent dépendant du jugement des autres, avance-t-elle, ils ne conduisent pas à l’autonomie. Ils donnent une motivation et une confiance extrinsèque, c’est-à-dire que la confiance et la motivation ne viennent pas de la personne elle-même mais de ce qu’attendent et pensent des autres. »

Ne cherchons-nous pas apprendre à nos enfant à se connaître, à être conscients de leurs forces et de leurs failles ? À persévérer ? À essayer, échouer et recommencer ? Si tel est votre souhait, continuez la lecture 🙂


une petite fille qui croit en ses rêves

Comment remplacer le « Bravo » ?

Posez-vous la question 🙂 Qu’est ce qui vous touche le plus quand vous réalisez une tâche ? Que l’on vous dise simplement « Bravo, tu as bien travaillé » ou que l’on vous dise « Tu as mis beaucoup d’énergie, tu as fait beaucoup de recherches pour rédiger ton rapport, il est très complet ! »

Complimenter de façon constructive et descriptive, c’est apprendre à son enfant à remarquer ses efforts, ses forces, ses progressions. Et peut être même l’inciter à se dire ces phrases à lui-même quand il est en difficulté.

Ainsi, une façon constructive d’encourager vos enfants, sans trop compter sur les « Bravo, c’est bien », est d’utiliser des phrases qui mettent l’accent sur l’effort fourni par votre enfant, sur les qualités qu’il possède ou simplement sur une observation.

Un autre outil est celui d’utiliser le message « je ». Sentez la différence entre « ton dessin est beau » et « j’aime ton dessin ». Entre « Tu es douée » et « j’aime te voir travailler autant vers ton objectif ». Le message « je » permet d’éviter les étiquettes « tu es » et d’exprimer son ressenti.

Le message « je » nous connecte à notre enfant. Plus que tout, nos enfants veulent simplement être aimés et liés à nous.

une maman sourit à sa fille et lui dit bravo

30 alternatives au « Bravo »


  1. Tu as persévéré (tu es tombé du vélo, et tu es remonté et tu as pédalé jusqu’au bout du chemin)
  2. Tu as dessiné beaucoup de détails comme …
  3. Cela t’a demandé beaucoup de patience de …
  4. Le mois dernier, tu n’arrivais pas encore à … et maintenant …
  5. Cela montre ton dévouement.
  6. Regarde tous les progrès que tu as fait.
  7. Tu as colorié le lion en jaune et les arbres en vert (décrivez ce que vous voyez)
  8. Cela a dû te demander beaucoup d’imagination.
  9. C’était une décision courageuse que de …
  10. Tu as vraiment fait preuve d’esprit d’équipe pendant le match.
  11. Quelle créativité ! Toutes ces formes et couleurs sont inspirantes.
  12. Tu as aidé ta petite soeur à s’habiller, beau travail d’équipe !
  13. Quel choix responsable.
  14. Défendre un ami demande beaucoup de courage.
  15. J’ai remarqué que le linge sale était dans le panier. Merci !
  16. Merci pour ton aide.
  17. Tu peux le faire !
  18. J’aime entendre la vérité.
  19. Tu as appris à …
  20. Ton ami a souri quand tu lui as donné ce jouet.
  21. Tu as l’air enthousiaste de …
  22. Quelle est la partie que tu préfères ?
  23. Peux-tu me montrer comment tu as …
  24. Partager ta glace avec ta sœur était une chose très attentionnée.
  25. Ce « A » montre combien de temps et d’efforts tu as consacré à ce projet.
  26. Merci d’avoir été si patient chez le médecin.
  27. Je n’aurais pas pu le faire sans toi.
  28. Tu as imaginé toute cette ville ?
  29. J’aime te voir sourire.
  30. Tu as fait ça tout seul !

À vous de jouer !

Mise en pratique ! Remarquez combien de fois vous utilisez l’expression « Bravo » avec vos enfants cette semaine.

Ensuite, essayez de remplacer vos habitudes par l’une de ces suggestions. N’oubliez pas que vous n’avez pas à féliciter tout ce que votre enfant fait, dit ou crée. Choisissez les choses qui ressortent vraiment ou qui soulignent son caractère.

Puis, observez la réaction de votre enfant. Voyez-vous un sentiment d’accomplissement et de fierté personnelle ? Remarquez-vous une motivation intérieure que vous n’aviez pas vue auparavant ?

Vous aimerez aussi !

Un calendrier parent – enfant, 30 jours pour aider votre enfant à prendre confiance en soi

Cet article t'a plu ?

Clique sur les 5 étoiles !

Tu adores cet article, partage le avec tes proches !

Et rejoins nous sur ton réseau préféré 🙂

Un Commentaire

  1. A.Sophie dit :

    wow ! Quelles belles phrases à dire à nos enfants ! Elles sont valorisantes et pleines de reconnaissance !

Partager un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.