lecture et jeu pour apprendre
| |

L’importance du jeu pour apprendre avec plaisir

J’ai parfois le sentiment que le système éducatif semble avoir perdu de vue le lien avéré entre le travail et le jeu dans le développement de l’enfant et ses apprentissages. Il y a pourtant bien longtemps que Maria Montessori a compris l’importance du jeu pour apprendre. Et cette pensée a été relayée par de multiples experts et psychologues aujourd’hui encore.

Dans cet article, je ne souhaite pas développer mon opinion sur le système éducatif actuel, car vous l’aurez compris, je pense que nous passerions à côté de l’essentiel. Il s’agit ici de changer de regard sur la notion du « jeu » que nous avons souvent en tant qu’adulte et vous partager mes deux astuces principales pour apprendre avec plaisir.

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Apprentissages ludiques : mes meilleures astuces ! » du blog Les Coffres Magiques de Sophie et Oscar. J’adore leur blog qui regorge de ressources pour encourager le jeu dans les apprentissages à travers des chasses aux trésors et des coffres d’apprentissages conçus à partir de thématiques. Vous y trouverez aussi des outils et articles sur la parentalité positive ou encore les neurosciences. Je vous invite à jeter un oeil à Les 4 piliers des apprentissages ou encore à Comment développer le courage de votre enfant.

Quand un enfant joue, il apprend

Maria Montessori comme beaucoup d’autres par la suite ont reconnu l’importance du jeu dans l’apprentissage.

« Le jeu est le travail de l’enfant »

Maria Montessori

Et oui ! Il n’y a pas de distinction entre le travail et le jeu du point de vue de l’enfant. Le jeu est tout ce que l’enfant choisit !
Quand l’enfant est engagé, intéressé et heureux, ses aptitudes intérieures s’épanouissent. Il prend l’apprentissage en main, de son plein gré et avec enthousiasme. Nous ne pouvons demander un plus beau cadeau que celui-là !

jouer pour apprendre dans sa chambre

Le jeu a un but

Un enfant qui peint, utilise des marionnettes à doigt ou empile des blocs ressent le même niveau de joie qu’un enfant qui plie des serviettes, lave des vitres ou nourrit un animal de compagnie. Lorsque l’enfant choisit, peu importe ce qu’il choisit, il répond à un besoin intérieur.

Le jeu est à la fois amusant et sérieux

Les adultes ont tendance à supposer qu’il existe une distinction entre le jeu et le travail, et nous qualifions donc le travail de « choses sérieuses » et le jeu de « choses amusantes ». Étant donné que cette distinction n’existe pas pour l’enfant, et que nous savons à quel point le jeu libre est utile à son développement, la pensée Montessori préconise que nous commencions à respecter le jeu de l’enfant comme son travail. Cela confère un respect plus profond aux activités qu’ils ont choisies, car nous reconnaissons à quel point il est important pour eux d’explorer librement leurs intérêts.

Si le jeu est le travail de l’enfant, les jouets en sont les outils

Grâce aux jouets et au matériel mis à disposition, les enfants apprennent à connaître leur monde, eux-mêmes et les autres. Les jouets apprennent aux enfants à :

  • Comprendre comment les choses fonctionnent
  • Trouver de nouvelles idées
  • Développer le contrôle et la force musculaire
  • Utiliser son imagination
  • Résoudre des problèmes
  • Apprendre à coopérer avec les autres
  • Le contenu du jeu doit provenir de l’imagination et des expériences de l’enfant.

Le jeu pour apprendre : mes petites astuces

Explorer le monde réel

Nous avons tendance à vouloir délimiter un espace de jeux pour les enfants à la maison. Or il est préférable de passer un petit peu de temps pour préparer un environnement sécurisé et qui invite à la libre exploration. Un environnement préparé, ordonné et accessible encourage de plus grandes opportunités pour l’enfant de découvrir le monde naturel et de participer à des activités réelles.
De plus, les jeunes enfants sont naturellement attirés par les activités du quotidien : nettoyer avec une éponge, plier le linge, ramasser les miettes, cuisiner…

Et lorsqu’ils sont plus grands, les occasions du quotidien sont également multiples pour acquérir ou renforcer des compétences. On s’entraine à calculer en cuisinant, en découpant une pizza, en rendant la monnaie… On pratique l’écrire en rédigeant une lettre pour mamie, la liste des courses, une invitation à son anniversaire… Pour moi, encourager son enfant à participer au monde réel et au quotidien est le meilleur outil pour apprendre avec plaisir.

« Il ne s’agit pas d’abandonner l’enfant à lui-même pour qu’il fasse ce qu’il veut, mais de lui préparer un milieu où il puisse agir librement.« 

Maria Montessori
apprendre et jouer par l'écriture

Mais la créativité dans tout ça ?
L’accent mis sur la réalité amène de nombreux parents à s’inquiéter du fait que la créativité puisse être négligée. Cependant, Maria Montessori a constaté que les jeunes enfants qui ont eu beaucoup de liberté pour se connecter au monde réel « explosent » ensuite dans une pensée imaginative et créative. En d’autres termes, l’accent mis sur la réalité est un précurseur de la créativité, et non un antidote.

Lire pour apprendre

Certains diront que la lecture est la clé de la réussite dans la vie. Les enfants qui développent un amour de la lecture, développent un amour de l’apprentissage ! La lecture n’aide pas seulement les enfants à développer un vocabulaire beaucoup plus riche, elle aide leur cerveau à apprendre comment traiter les concepts et la communication formelle.

La lecture est essentielle pour moi, que ce soit pour apprendre ou pour m’évader. J’ai toujours souhaité transmettre ce plaisir à ma fille. Ainsi, elle a toujours eu une bibliothèque bien remplie mais surtout à plusieurs endroits de la maison et sous différentes formes.

Jusqu’à présent, c’était à moi de lui lire les histoires, les livres, les recettes, les panneaux dans la rue … Mais depuis quelques mois, son apprentissage de la lecture a explosé et elle lit tout ce qu’elle voit. J’en ai donc profité pour réfléchir et voir ce que je pouvais préparer pour répondre à son intérêt et à son besoin : une affiche de phrases positives dans les toilettes, des petits mots doux dans sa poche de manteau, des livres adaptés aux premières lectures…

A travers les livres, nous pouvons ainsi découvrir et apprendre tellement ! Dès qu’un sujet l’intéresse, je farfouille un peu partout pour sélectionner 1 ou 2 livres sur le sujet et nous les dévorons. Elle pose des questions, s’interroge, commente, reste silencieuse… mais ce qui est sûr c’est que c’est un vrai moment de plaisir partagé et d’apprentissage.

J’espère que cet article vous a plu et que mes petites astuces pour apprendre par le jeu vous seront utiles. N’hésitez pas à partager les vôtres !

A lire également

Un Commentaire

  1. J’aime beaucoup l’idée d’une affiche de phrases positives ou les mots doux dans les poches de sa veste 😉 Merci pour cet article plein de bienveillance. Le jeu est le travail des enfants, c’est tellement bien dit 🙂

Partager un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.